Le portefeuille de dette européenne d’Allianz Real Estate passe à plus de 10 milliards d'euros en 2020

Munich / Paris, 12.01.2021

Une année de croissance soutenue pour le programme de la dette européenne avec 1,9 milliard d'euros de nouveaux investissements / Poursuite de la croissance du fonds de créances PAREC réglementé au Luxembourg, dont le volume total dépasse 4 milliards d'euros, incluant le fonds de 1,2 milliard d'euros dans lequel BVK, en tant que premier investisseur tiers, a engagé 300 millions d'euros / Décision stratégique d'augmenter les prêts sur les actifs transitoires et les développements (prêts build-to-core et manage-to-core), en particulier sur des actifs orientés vers l'avenir, afin de répondre aux objectifs des investisseurs de renforcer plus encore leurs engagements ESG


Allianz Real Estate debt portfolio

Allianz Real Estate, le gestionnaire d'investissements immobiliers spécialisé du groupe Allianz et l'un des plus grands investisseurs mondiaux dans l'immobilier, a vu son portefeuille de dette européenne passer à 10,6 milliards d'euros d'actifs sous gestion à la fin de 2020, soit une augmentation d'environ 15 % par rapport à l'année précédente.

L’entreprise a réalisé 1,9 milliard d'euros de nouveaux investissements tout au long de l'année, les capitaux déployés par son fonds de dette européen basé à Luxembourg, le PAREC, s'élevant à plus de 4 milliards d'euros, soit une augmentation d'un tiers. Au total, le portefeuille de la dette européenne de l'entreprise est désormais réparti entre 12 pays, y compris une opération logistique en République tchèque – avec une participation de 185 millions d'euros dans une opération conjointe de refinancement d'un portefeuille logistique et industriel géré par CTP - qui a été conclue en décembre.

"Malgré la pandémie de la COVID-19 et les défis respectifs de 2020, nous avons offert des opportunités de financement attractives offrant de meilleurs profils risque-rendement, ce qui a permis à notre activité de dette européenne de croître continuellement en taille et en empreinte géographique", a déclaré Roland Fuchs, responsable de la dette européenne chez Allianz Real Estate.

"Il est important de noter que nous avons grandi tout en maintenant notre approche disciplinée en matière de prêt. Nos relations approfondies avec nos partenaires, sponsors et emprunteurs, associées à notre compréhension inégalée du marché et à l'expertise de l'équipe de la dette paneuropéenne, ont fait qu'avec l'augmentation des actifs sous gestion, nous avons traversé la crise sans aucun défaut de remboursement des prêts".

L'engagement auprès de tiers et l'attention accrue portée au financement du futur bureau

En mai, Allianz Real Estate a obtenu son premier client tiers pour son fonds de créances basé au Luxembourg. Le fonds de pension allemand Bayerische Versorgungskammer a co-investi avec une participation de 300 millions d'euros dans un fonds évalué au total à 1,2 milliard d'euros aux côtés d'Allianz.

Au début de l'année, avant le début de la pandémie, l'équipe de financement européenne avait pris la décision stratégique d'augmenter la part des investissements consacrés aux actifs de transition et aux prêts de développement. L'objectif est de répondre à l'appétit croissant des investisseurs pour les prêts axés sur les facteurs ESG tout en finançant des bureaux tournés vers l'avenir - des actifs "intelligents" centralisés et exploités de manière durable qui mettent l'accent sur l'expérience et le bien-être des utilisateurs avec une gamme de services à valeur ajoutée.

Par conséquent, la société a réalisé au cours de l'année plusieurs transactions de grande envergure qui démontrent cette approche orientée vers l'avenir, build-to-core et manage-to-core. En juillet, Allianz Real Estate a conclu un "prêt vert" de 200 millions d'euros pour le développement d'Arboretum à Paris, le plus grand projet de bureaux en bois massif en Europe. Le même mois, 139 millions de GBP ont été accordés à Helical plc pour financer le développement de Charterhouse Square à Londres. L'équipe a conclu l'année avec deux autres transactions de ce type : un prêt de 196 millions d'euros à Blackstone pour le refinancement et la rénovation de deux immeubles de bureaux ainsi que la construction d'un nouvel immeuble de bureaux à Amsterdam ; tandis que 250 millions d'euros ont été accordés à Tishman Speyer pour le réaménagement en bureau de classe A de la Tour Cristal à Paris, récemment acquise.

Roland Fuchs a ajouté : "Notre succès repose sur notre stratégie de prêt très disciplinée et notre concentration sur les transactions de premier ordre. En outre, nous structurons de plus en plus nos prêts comme des "prêts verts" selon les standards de la LMA. Cela devient une pratique courante dans le secteur et aussi pour Allianz. Par exemple, Arboretum, avec sa conception unique, son processus de construction, son utilisation intensive de bois et son souci absolu des meilleures pratiques environnementales pendant sa durée de vie, est le type d'actif que nous voulons mettre en avant dans notre portefeuille et le type de transaction que l'entreprise va poursuivre, également pour le fonds PAREC".

Trois pôles de financement européens bien établis 

L'année a également vu le bureau londonien d'Allianz Real Estate s'établir pleinement comme le troisième centre européen pour notre programme de dette régionale, aux côtés de ses équipes basées à Munich et à Paris.

En septembre, l'équipe londonienne a réalisé la plus grande opération de prêt unique en Europe : 400 millions de livres sterling (440 millions d'euros) pour un portefeuille de cinq bureaux prime du centre de Londres en pleine propriété, entièrement détenus par Lazari Investments. Enfin, en décembre, l’équipe a finalisé un prêt de 162 millions de GBP à Blue Coast Capital pour refinancer trois immeubles de bureaux de catégorie A à Londres et une unité logistique dans les Midlands.

L'avenir

Allianz Real Estate est positionné pour continuer à développer son portefeuille de dette européenne et son fonds de dette européenne en 2021 et s'attend à une forte demande de prêts de la part des compagnies d'assurance du groupe Allianz et des investisseurs institutionnels tiers.

François Trausch, PDG d'Allianz Real Estate, a commenté : "Au cours d'une année marquée par une volatilité accrue et de profonds bouleversements, Allianz Real Estate a obtenu un excellent résultat concernant sa proposition de dette européenne. L'équipe a réagi rapidement aux demandes des clients et des parties prenantes et a développé de nouvelles relations et approfondi celles qui existaient déjà. Alors que le monde semble se normaliser à la suite de la pandémie, nous sommes très bien placés pour répondre à nos ambitions d'être un leader du financement par emprunt de l'immobilier européen".

Étiqueté avec:

Dette européenne Spotlight Dette européenne

Contact presse